POUR UN OUI POUR UN NON

de Nathalie Sarraute

Présentation de la pièce

Ici, deux hommes, H1 et H2, deux amis, se retrouvent après une assez longue séparation. H1 provoque la rencontre pour tenter de comprendre l’origine de cette distance et remettre en ordre leur relation.

La parole provoque la remontée des souvenirs. Mémoire idyllique d’abord qui cache une autre mémoire, bien plus obscure, celle des sensations, des pulsions, des mouvements intérieurs enfouis. La conversation ne pourra pas endiguer le déferlement de tout ce que d’ordinaire on ne dit pas. " C’est bien …ça ". Pour un mot, une intonation particulière… le monde chavire, la complicité bascule en trahison, une amitié explose. Dans une langue à l’humour corrosif, le comique de la situation chevauche sans cesse le dramatique constat d’une lutte à mort.

 

Notes de mise en scène

Cette dernière pièce, Nathalie Sarraute l’a écrite comme une partition musicale, avec silences, points de suspension, croches et doubles croches. Cette parole des tréfonds ne surgit pas avec aisance mais par saccades, paliers successifs et aires de repos. Il s’agit en premier lieu d’intégrer ce rythme, de le faire circuler dans le corps, dans l’émission de la parole. Deux espaces intérieurs s’affrontent dans un temps qui est ici celui de la sensation. La mise en jeu plonge le public dans cette tension qui existe sous les mots les plus simples, pour faire revivre par le rire, le malaise et la fascination que provoque la fureur de cette "explication". Car cette dispute est la nôtre, ces mots nous les avons prononcés, ces silences nous les avons entendus.

                         

 

Distribution


Mise en scène           Jeanne Clinchamp

Avec                               Thierry Barbet

                                           Fred Renno

Scénographie                   Alain Burkarth

Lumière                    Christophe Olivier

Régisseur                        Sylvain Crozet

Son                                 Cedrick Gonod

 

 

      



 

Pour un oui ou pour un non créé en décembre 2003 au Théâtre de Poche de Hédé a été joué une cinquantaine de fois en Bretagne, Pays de Loire et Vendée. Créé pour la scène ce spectacle tourne également dans une forme cabaret. Le public est alors directement confronté à l’intimité de cette relation, à la force parfois dévastatrice de certains mots. Ce spectacle a reçu le soutien du Conseil Régional de Bretagne, du Conseil Général d’Ille et Vilaine, la ville de Bruz Le grand logis, le Théâtre de Poche de Hédé, la société Spectaculaires.

              

 



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×